Tchat en Direct
Marche/Arrêt Son Smileys Historique FAQ Kide Chat

Powered by Kide Shoutbox

20:51-- jean-marie: Merci André. Demain je pars en formation à 8H vers Oloron
20:00-- criseliche: Salut André, bravo pour ton périple, et quelles aventures pour atteindre o higgins; on espère quand même que tu trouvera qq acalmies et des ripios plus roulables pour finir ton périple.
9:30-- Daniel: Bonjour André .Les oreilles ont du te sonner hier parce que l'on a beaucoup parlé de toi à la réunion des commissaires à Oloron .Pour dire que ton périple ,son organisation, sa gestion et son exécution relèvent d'un professionnalisme de très haut niveau .Bravo de tous .En plus il semble que la météo va vers du mieux .Alors après la galère,voici peut être le temps du plaisir ?On te le souhaite car il serait bien mérité ! A bientôt
23:19-- J. Noel: Bonjour André, je n'avais pas consulté ton site depuis une semaine car parti en Nouvelle Aquitaine. Très surpris en te lisant des conditions climatiques que tu as subies, je pensais au contraire que tu n'aurais que du vent au Fitz Roy, et pas la pluie! Bravo d'avoir persévéré et surtout tenu ton planning. Quelle obstination, bravo! Ça ne peut pas être pire maintenant que tu es sur la carretera. Excellente route à toi! Viento y lluvia no pasaran!
15:36-- pierrot: Je viens de lire les C.R. de ces derniers jours et je suis époustouflé de voir ce que tu peux te faire endurer.Réflexion faite,je pense que tu as suivi quelques séances de sophrologie par un spécialiste renommé mais modeste dont le chiffre fétiche est,comme pour moi, le 21.Mille bravos et bon...tout.Musus.
18:35-- Andre: Bonjour à tout le monde ! En lisant mes deux derniers textes des 23-24 novembre vous comprendrez pourquoi j'ai été obligé de revenir à Puerto Natales puis maintenant dans 4 jours à Puerto Montt. Une panne irrémédiable et très bête (Ah ! ...) qui ne m'était jamais arrivé. La rupture du cable de dérailleur en croisant des gros camions qui m'ont obligé à me mettre sur le bas-côté de manière un peu brusque et à rétrograder très trop brusquement du dérailleur ... J'vais bien un cable de dérailleur shimano de rechange mais apparemment ce n'est pas le bon. La tête du cable doit être trop petite et donc la manette de changement de vitesse ne fonctionne plus. J'ai tout de même réussi à bricoler pour permettre de rouler en bloquant sur grand pignon de dérailleuret donc à avoir trois vitesses possibles avec les 3 plateaux. Ca m'a permis de finir l'étape à Puerto Yungay avec ... en plus une crevaison lente qui m'a fait gonfler 8 fois la roue arrière ... Bref, aucune possibilité de trouver le cable adapté là où j'étais et à au moins plus de 500 bornes de pistes à la ronde.
18:40-- Andre: Il se trouvait que le hasard veut qu'une fois par semaine un seul bateau part pour Puerto Natalès que je me suis résolu à prendre (44h), puis toujours le hasard fait que juste aujourd'hui lundi à Puerto Natales part un bateau navimag pour Puerto Montt (4 nuits !). Je retourne donc à Puerto Montt, contraint et forcé pour ... un bout de cable inadapté. Je verrai à Puerto Montt la suite que je donne et ... si à Puerto Montt je peux trouver un cable dérailleur Shimano deore XT. Jamais un cable de dérailleur ne casse ! Et bien oui, ça casse ...
19:07-- Andre: Pas de wifi donc de contact sur le site avant vendredi 30 novembre
13:32-- GegeCab: Quelle poisse cette Carretera. Un bon moment que je n'avais pas consulté tes messages, quelle déception pour toi, mais franchement une erreur de "débutant" qui, venant de toi, me surprend énormément. Quand je pense que j'avais oublié de prendre des câbles de rechange, heureusement, pas de casse, juste une crevaison pendant deux mois pour les deux vélos. Tu vas avoir droit à des "miles" sur Navimag!! Bon courage et bonne croisière.
9:23-- jean-marie: Bonjour André, dans ton malheur, tu as vraiment eu de la chance... En espérant que la traversée de retour t'aura permis d'admirer un peu le paysage, sans trop de roulis ni de tangage ...
23:38-- J. Noel: Bonsoir André, je n'avais pas lu la suite de ton voyage depuis Villa O'Higgins, la poisse t'a poursuivi d'une part avec ce mauvais temps qui persiste et d'autre part cet incident de cable de dérailleur. Mais tu arrives à t'en sortir une fois de plus grâce à ces traversées avec le bateau., et transfomer cette fin de carretera austral en navigation australe! Tu vas bien trouver quelque chose de génial à faire à partir de Puerto Montt, on te fait confiance! Bonne suite, on attend patiemment des nouvelles dès que tu récupères du Wi fi...
9:53-- pierrot: Avec Marcelle je viens te dire "besta on" puisqu'aujourd'hui c'est ta fête.Quel courage et quelle volonté pour affronter toutes ces difficultés.Ayant consulté la rubrique "caractère du prénom André" je comprends mieux car on t'y retrouve bien.Bonne continuation et à plus,on t'embrasse .
11:56-- beber: Hé oui c'est bien la saint André. J'ai entendu ça ce matin à la radio, bien au chaud sous la couette! Comme pas de news depuis une semaine sur ton carnet, j'espère que tu peux te souhaiter par là une bonne fête avec mojito bien dosé! Des cables aussi spécialisés pour le mulet ne doivent pas courir les rues par ces latitudes... mais tu trouveras bien une formule pour poursuivre (à mule mule et demi!). Bon vent (de merde) et hasta luego
19:31-- Andre: Merci pour la Saint André !Je suis arrivé ce matin à Puerto Montt
19:35-- Andre: Psychologiquement, je suis épuisé par cette suite de situations bizarres pour lesquelles il fallait trouver LA solution, car à chaque fois il n'y avait pas trente six mille options possibles. Finalement pédaler ce n'est rien par rapport à la fatigue psychologique endurée. Le tout est de s'en sortir. J'ai décidé d'écourter ce séjour en Patagonie et rentre donc en France lundi 3 novembre.
19:45-- Andre: Pourquoi le dérailleur a ... déraillé ? Constat : il a cassé au ras de la tête de fixation à la manette (cliquets) du guidon. La tête du cable cassé est resté dans le boitier du système cliquets de la manette dérailleur et ne se voit pas. Le réparateur cyclo à qui j'ai porté le vélo ce matin a fait comme j'ai fait enfiler un cable neuf mais a bien vu que les passages cliquets du dérailleur ne marchaient pas. Il m'a dit qu'il fallait changer le système entier. Mais il a eu l'idée, avant, d'ouvrir le boitier du dérailleur et s'est rendu compte que le petit bout du cable cassé (la tête) était coincée et a vite vu qu'après avoir - difficilement - décoincé la tête du cable cassé, le boitier du dérailleur fonctionnait normalement et qu'il n'y avait pas besoin de le changer. Un nouveau cable a alors été enfilé et tout a remarché normalement. Comme quoi, une toute petite tête de cable peut avoir d'énormes incidences ...
22:18-- jean-marie: Bonsoir André, je crois que tu a pris une sage décision. Et si tu es éventuellement partant, il reste une place dans la voiture de Claude pour aller à Tarbes le 12 décembre et nous serions heureux que tu puisses en profiter... Bonne fête et bon courage pour le retour en espérant que ton mulet et son cavalier seront bien soignés dans les avions...
10:45-- criseliche: Holà André, décidemment pas de chance; la patagonie est toujours aussi humide et venteuse ; tu aura vécu des difficultés mais aussi des moments intéressants je présume, en tout cas tu sembles maintenant, d'après tes photos, bien à l'aise à la barre d'un ferry et il ne te reste plus qu'à prendre les commandes d'un jodel; bon retour au pays et on attend tes photos pour revivre ton périple, mais bien au sec et à l'abri.
12:05-- Andre: Le grand moment de ce voyage écourté est quand même la remontée des 7 km (avec au moins 500 mètres de dénivelée) ddu lago del desierto à la frontière chilienne avec la gestion de la pente, du sentier parfois disparu dans des parties marécageuses, et des 50 kg du vélo chargé. Les trois aller-retour (sacoches avant, sacoches arrière, vélo) ont été une bonne solution. La neige n'était pas très loin mais heureusement le passage du col frontalier a été possible. J'ai rencontré un suisse qui a descendu ce que j'ai monté (pour aller de la frontière Chilienne au lago del desierto) qui m'a dit en avoir vraiment bavé - alors que lui descendait !
12:12-- Andre: Le pire moment de ce voyage a été lorsqu'il a fallu se décider à choisir entre continuer depuis Puerto Yungay en pédalant tout petit sur plusieurs centaines de km pour pouvoir réparer et prendre le bateau qui était à mes pieds. La première solution était possible au plan physique mais non sans risque de devoir abandonner et alors galérer pour trouver des solutions afin de rejoindre Puerto Montt. La deuxième solution était la plus évidente : un bateau jusqu'à Puerto Natales (le seul de la semaine et l'unique destination bateau depuis Puerto Yungay) puis un bateau pour Puerto Montt. C'était la solution la plus raisonnable.
16:25-- elie: Coucou André
16:33-- elie: Bravo pour ce nouvel exploit, le diable hélas se cache dans le détail ,profite de ces quelques heures de repos ...
18:18-- Andre: Allo Elie ! Le Béarn est tout blanc ou bardé de gilets jaunes ? Ici à Puerto Montt, pour mon dernier jour ici, le soleil est radieux !! le diable doit être bien ici ! ...
21:04-- J. Noel: Bonjour André, je vois que le retour est anticipé, mais tu as raison, assez galéré! Très bien d'avoir opté pour un retour en bateau, solution la plus efficace! Tu vas être surpris par la situation actuelle en France, si tu n'as pas eu de nouvelles récentes, très bon retour en Béarn!
15:14-- pierrot: Tout de même il faudrait aussi avoir quelque considération pour le mulet;il en a bavé comme son patron qui n'a cessé de le mettre à la peine . J'espère qu'il aura eu droit à quelques bons picotins d'avoine.
15:18-- pierrot: Je n'avais pas fini....je voulais ajouter qu'il doit lui tarder d'aller voir un peu plus "dérailleur".
20:05-- Andre: Superbe Tonton Pierrot le "d'air ailleurs" !! Je suis à Santiago du Chili en attente du deuxième avion pour Madrid. Quelles brutes les soutiers qui balancent les valises et ... le carton du vélo. J'espère que le carton tiendra encore pour les quatre manipulations restantes. Le Mulet est brave c'est vrai mais il aurait pu me donner un avertissement pour le cable de dérailleur. Il n'a même pas grincé .... Sinon, je l'aurai changé de suite car le cable de rechange que j'avais était bien de la bonne dimension. Mais il fallait démonter le boitier du système de manette pour voir que la tête d'accroche du cable était coincée. Je n'ai pas osé démonter ce boitier au milieu de la "jungle" patagonienne. Peut-être aurai-je dû. Mais c'est toujours facile à dire après ...
20:06-- Andre: Salut Claude ! Tu as de la neige au Pic ?
10:21-- cloclo: Hello hermano, bienvenue au pays ! tonton pierrot en grande forme avec son excellent dérailleur, ça fait plaisir ! Manque pas d'air d'ailleurs .... Pour le pic c'est pas encore assez enneigé, même si je l'ai descendu quand même samedi, mais ça viendra bien on en est quand la fin de l'automne après tout.
13:24-- cloclo: qu'à la fin de l'automne !...
8:04-- Daniel: Bonjour André .Heureux de revoir bientôt .Tu vas retrouver de belles routes en France avec un peu moins de pluie mais un peu plus de gilets jaunes …!
7:58-- Andre: Bonjour Daniel,
7:59-- Andre: Je t'invite à regarder mes textes avec des photos que je viens d'insérer.
8:00-- Andre: Pour tout le monde, vous verrez avec les couleurs des photos que le mauvais temps réserve en Patagonie de très belles visions ... sauf que les belles couleurs ne peuvent pas traduire le Vent et ses rafales ...
15:33-- vince34: Bonjour. Merci pour ce site et tous les textes, photos, etc. Pour le dérailleur, c'est vraiment dommage. Le démontage d'une manette Shimano n'est pas compliqué. C'est pour cela que je fais toute la mécanique moi-même sur mon vélo. Les diagnostics sont tellement plus simples et on est autonome. Dans votre cas, le "coût" global de votre manque d'autonomie est juste énorme. Vous indiquez que "c'est toujours facile à dire après" mais justement, le fait de monter son vélo (ou de le démonter entièrement) AVANT de partir est un moyen d'anticiper. Je conçois que tout le monde n'a pas l'intérêt pour la mécanique, mais selon moi, il n'y a pas de difficulté particulière qui rendrait cette autonomie tellement difficile à acquérir. Le gain étant tellement supérieur au coût, la décision s'impose d'elle-même (pour moi). Je ne dis pas cela pour apparaître comme un donneur de leçons mais plutôt comme un conseil à d'autres voyageurs qui liraient votre blog par ailleurs très instructif et plaisant à lire. MERCI!
7:03-- Andre: Bonjour "Vince34". Je suis totalement en accord avec ce que vous dites. Je démonte moi-même tout le vélo mais ... jamais je n'avais pensé qu'un cable de dérailleur pouvait casser à la manette et surtout que la tête du cable cassé pouvait rester coincée à l'intérieur de la manette alors que le remplacement du cable de dérailleur Shimano Deore XT ne nécessite pas d'ouvrir le boitier de la manette puisqu'il suffit de l'enfiler par le trou extérieur à la manette. Bon ... maintenant je le saurai ! Merci et bonne route à vous !

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des messages, enregistrez-vous ou identifiez-vous.